CAN 2013/Étalons: Le web burkinabé s’enflamme pour ses joueurs

-

Comme dans les maquis, à domicile ou dans les lieux de projections sur écrans géants, les réseaux sociaux sont des lieux investis par des supporters burkinabè pendant cette 23e CAN. Du groupe « pour exprimer notre mécontentement face au jeu de Bancé Aristide » et pour espérer « qu’il ne sera plus titulaire », en passant par Supporters des Étalons, un hastag #lafinalepourpitroipa vient de voir le jour pour crier son indignation face au carton rouge injuste contre Jonathan Pitroipa, le joueur vedette de l’équipe nationale.

Entre passion du web et patriotisme

Cet engouement pour les réseaux sociaux peut s’expliquer par deux principales raisons.

Comme la majorité des populations des pays africains, les burkinabé sont de plus en plus accros aux nouvelles technologies. Les cybercafés ne désemplissent plus et avec l’utilisation des téléphones portables (Airtel, une des sociétés de téléphonie mobile expérimente la connexion 3G), les statistiques deviennent hallucinantes.

L’autre raison serait d’ordre patriotique. Au pays des intègres, les supporters sont devenus fous de joie et surpris du parcours de leur onze national. Loin de Neslpruit et du terrain de vérité, les Burkinabè sont plus que jamais unis, passionnés apathiques du football, à soutenir l’équipe nationale. Depuis cette victoire sur l’Éthiopie (4 à 0) qui leur a permis de franchir le premier tour, et surtout leur qualification pour la finale face au Ghana, les Étalons du Burkina sont au cœur des causeries des Ouagalais. En effet les Étalons ont réalisé l’exploit ! Après 15 ans sans passer le premier tour d’une Coupe d’Afrique des Nations (CAN) l’équipe burkinabè entraînée par Paul Put a atteint une finale de la plus prestigieuse des compétitions africaines en battant le Ghana sur la marque de 3 à 2 pendant les tirs au but (1-1 au temps réglementaire).

Face au lugubre homme en noir Slim Jedidi, les fans du beau football & la CAF se mobilisent!

Pitroipa, le cerveau de l’équipe, est fauché dans la surface, l’arbitre  lui donne un 2e carton jaune pour simulation!

Pitroipa, le cerveau de l’équipe, est fauché dans la surface, l’arbitre lui donne un 2e carton jaune pour simulation!

Au délà du Burkina Faso, les Étalons sont devenus une équipe sympathique aux yeux du monde entier en atteignant la finale. Alors que tout jouait contre eux, les Étalons ont su relever la tête et remporter la victoire en demi-finale sur  la talentueuse équipe du Ghana, où évoluent des Gyan, des Asamoah, des Wakaso ou encore des Atsu. Difficile de mettre un nom sur ce « tout », mais disons qu’un pouvoir dominant aidé par l’arbitre du match, Slim Jedidi, avait déjà choisi son finaliste avant même que le match ne commence. ce genre de chose qui fait grandir le sentiment d’attachement envers une équipe que quelqu’un ou quelque chose veut empêcher de gagner!

Dès la fin du match, les réseaux sociaux ont été mis à contribution pour dénoncer l’arbitrage et demander la réhabilitation de Jonathan Pitroipa. Sur le site de microblogging, le hashtag #lafinalepourpitroipa a mobilisé très tôt et continue de porter la voix et l’indignation de Twittos désireux d’un football propre. Des citoyens ont créé une pétition en ligne à l’adresse https://www.change.org/petitions/fifa-revoke-jonathan-pitroipa-red-card, pour demander l’annulation du carton rouge de Jonathan et la sanction de l’arbitre tunisien Jeididi Slim. Aux dernières nouvelles, l’arbitre aurait été suspendu, et a reconnu s’être « trompé » concernant le carton rouge donné à Jonathan Pitroipa et ce dernier pourra jouer la finale contre le Nigéria.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s