CAN 2012: Les étalons qualifiés d’outsiders dans cette compétition sont éliminés après deux match!

Le public sportif burkinabé n’aura espéré de voir leur équipe passé le 1er tour que pendant 2 match lors de cette 28e édition de la coupe d’afrique des nations (CAN). En effet après 2 défaites face à L’Angola et la Côte d’Ivoire, l’équipe nationale du Burkina Faso, les étalons sont éliminés de la compétition.

Les Étalons ont perdu leur premier match de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) contre l’Angola (1#2) le dimanche 22 janvier 2012. Mateus et Manucho ont marqué les buts angolais tandis que Alain Sibiri Traoré avait entre temps égalisé pour le Burkina.

Malgré cette mauvaise entame de la CAN face à l’Angola, le public sportif burkinabé continuait à croire aux chances des Etalons pour la suite de la compétition. Mais le  miracle n’a pas eu lieu et les Eléphants ont eu raison des Etalons par 2 buts à zéro lors du 2e match. En effet, les Étalons se sont inclinés devant les Éléphants de Côte d’Ivoire (2#0) lors de leur deuxième match  de cette CAN, hier jeudi 26 janvier 2012.

Le Burkina Faso est donc éliminé de la compétition et jouera son dernier pour l’honneur.

Les déclarations après Côte d’Ivoire-Burkina Faso

Paulo Duarte (entraîneur du Burkina Faso) 

« On a fait le match parfait, nun grand match contre une grande équipe. On a contrôlé le match et on est le vainqueur moral mais on perd sur une erreur défensive et un but contre notre camp. On a fait deux grands matches mais on a zéro point. La Côte d’Ivoire n’a rien montré. »

Jonathan Pitroipa (attaquant du Burkina Faso)
« On a montré que l’on pouvait rivaliser avec la Côte d’Ivoire. On a perdu mais notre attitude était bonne. On  s’est donné à fond. Tactiquement, on était prêt. On a montré qu’on pouvait faire circuler le ballon. On a tenté notre chance mais on encaisse des buts
sur deux erreurs. On manque de maturité. On n’arrive pas à franchir un cap mais il faut travailler pour la prochaine CAN. On a un bon groupe. Il ne faut pas baisser les bras. Il y a de très bons joueurs dans le groupe. Ce soir, j’avais un problème au dos, je ne savais pas si j’allais débuter. J’ai essayé de me donner à fond mais cela n’a pas marché. »

François Zahoui (entraîneur de la Côte d’Ivoire) 
« Ce qui était important, c’était d’atteindre l’objectif et de gagner le match. On était face à un adversaire déterminé à 200% qui avait perdu son premier match. Ils nous ont posé des problèmes mais on a été calmes, patients. Il fallait être serein en défense et ne pas faire n’importe quoi. Je suis satisfait. Il y a des choses à améliorer mais on avance pas à pas. J’ai des joueurs qui ont de l’expérience et qui savent que le plus important c’est
de ramener la coupe. On essaye de ne pas négliger le jeu mais quand on mène, on essaye de ne pas se jeter à l’abordage et de respecter l’équilibre de l’équipe. On n’encaisse pas de buts et on sait qu’une équipe avec une bonne base défensive va loin en Coupe d’Afrique. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s