La « première tablette tactile africaine » made in Congo pour bientôt

C’est l’une de ces informations que les Africains ont envie d’écouter, plus souvent, sur leur continent et qui démontre que le continent berceau de l’humanité bouge ; malgré le misérabilisme dont il est l’objet généralement dans la presse internationale. Il s’agit de la mise en vente de la « première tablette tactile africaine ».

Dans un mois, la « première tablette tactile africaine » sera mise à la disposition de tous les consommateurs d’un tel produit en Afrique, a appris « Afriscoop ». Œuvre d’un jeune programmeur congolais (de Brazzaville) du nom de Vérone Mankou, 25 ans, la multiplication du prototype devrait s’effectuer dans l’Empire du milieu. « Cette première tablette tactile africaine que j’ai conçue sera commercialisée dans un mois environ, le financement est presque acquis pour sa production en Chine, l’Afrique ne disposant pas d’infrastructures appropriées », a expliqué le jeune inventeur, chez nos confrères de Xinhua.L’œuvre de Vérone Mankou a été présentée au grand public lors du « Africa Web Summit » (à Brazzaville) qui s’est tenu du 17 au 18 septembre. Cette rencontre internationale dédiée aux applications des Tic (Technologies de l’information et de la communication) est organisée par les spécialistes congolais des Tic et a réuni des experts de cette thématique provenant des quatre coins du monde.A travers « Africa Web Summit », le Congo-Brazzaville veut apporter sa marque de fabrique à la réduction du fossé numérique entre pays pauvres et riches de la planète.Dès le 17 octobre prochain, la « première tablette tactile africaine » créée par Vérone Mankou, 25 ans, coûtera 150.000 Fcfa (230 euros) et sera commercialisée dans 7 Etats du continent noir, de même qu’en Belgique et au Congo-Brazzaville. C’est ce qu’a appris « AfriScoop » au cours du week-end écoulé.

L’invention de Vérone Mankou, programmeur et conseiller en Ntic au ministère congolais des Nouvelles technologies et des Télécommunications, a été présentée ce 17 septembre 2011, à la faveur de l’ouverture du « Africa Web Summit », une rencontre internationale qui avait pour vocation d’exposer à la face du monde la part du Congo-Brazzaville dans la réduction du fossé numérique entre Etats riches et pauvres de la planète.

« La particularité de ma tablette tactile est qu’elle coûte quatre fois moins cher que celles qui sont sur le marché et elle est plus performante avec une autonomie de 10 heures de batterie ; elle est plus extensible, avec de multiples fonctions et elle est plus petite. Vous pouvez la mettre dans votre poche », a décrit Vérone Mankou au cours du « Africa Web Summit » qui a pris fin ce 18 septembre, à Brazzaville. « La première tablette tactile africaine » a été assemblée en Chine et le projet de sa création et de sa commercialisation a coûté au moins 85 millions de Fcfa (130.000 euros, environ).

Source: Africascoop

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s