Palmarès de la 22e édition du Fespaco

L’Etalon d’or de Yennenga a été remportée cette année par le Marocain Mohamed Mouftakir pour son film Pégase son tout premier long métrage !

En outre dix-neuf (19) prix spéciaux ont été décernés par des institutions, des associations ou des personnes morales partenaires du FESPACO.

Les prix spéciaux au FESPACO sont destinés à récompenser les productions cinématographiques et vidéographiques africaines.

Banque Mondiale

« Bénéré » de Serge Armel Sawadogo (Burkina Faso) 3 millions plus un trophée

Ecobank Fondation

« Un homme qui crie » de Mahamat Saleh Haroun (Tchad) 2 millions plus un trophée

UEMOA

Long métrage :

« Da Monzon » de Sidy Diabaté (Mali) 5 millions plus un trophée

Court métrage :

« Transport en commun » de Diana Gaye (Sénégal) 4 millions plus un trophée

Catégorie TV Vidéo :

« Koukan Kourcia, le cri de la tourterelle » de Sani Magari (Niger) 3 millions plus un trophée

Conseil Général de la Vienne

« L’or blanc » de Adama Sale (ESAV de Maroc)

SIGNIS

« Voyage à Alger » de Abdelkrim Bahloul (Algérie) 2 millions plus un trophée

Système des Nations Unies

« ESSAHA » de Dramane Ouzid (Algérie) 5 millions plus un trophée

UNICEF

« Voyage à Alger » de Abdelkrim Bahloul (Algérie) 2 millions plus un trophée

Ministère de la Promotion des Droits

Humains

« Histoire de haine manquée » de Eddy Munyamuneza (Burundi) 2 millions plus un trophée

OIF

« La métamorphose de manioc » de Lionel Meta (Cameroun) 3 500 euro plus un trophée

Inter africaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP)/CNSS

« Lobolo (The Dowry) » de Matison Michelle (Afrique du sud) 2 millions plus un trophée

Plan Burkina

« Bénéré » de Serge Armel Sawadogo (Burkina Faso) 2 millions plus un trophée

CEDEAO

«Champion of our time» de Mak Kusare (Nigeria) 5 millions plus un trophée

LONAB

« La métaphore du manioc » de Lionel Meta (Cameroun) 2 millions plus un trophée

Théâtre Wamdé/Alliance Francophone

«L’inge sale» de Inoussa Kaboré (Burkina Faso) 2 millions plus un trophée

Mairie de Ouagadougou

«L’eau va à la rivière» de Ed Adamo Kiangebeni (Angola/R.D congo) 2 millions plus un trophée

Conseil Supérieur de la Communication

(CSC)

«Paris, mon Paradis» de Eléonore Yaméogo (Burkina Faso)

INALCO

«Notre étrangère» de Sarah Bouyain (Burkina Faso) Camera numérique HD d’une valeur de 3 millions

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s