Hommage à Thomas Sankara

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de l’assassinat du capitaine Thomas Sankara . Quand j’y pense j’ai des frissons tout au long de mon corps.
Cet homme représente tout pour nous, jeunes burkinabé, nous qui l’avons à peine connu mais qui restera à jamais gravé dans nos mémoires. Quand on évoque son parcours, la signification du nom Burkina Faso (Pays des hommes intègres) revêt tout son sens. Désormais il appartient à toute l’Afrique, cette Afrique fière qui dit non à la domination occidentale sous toutes ses formes.
Je lui rends hommage à travers ce poème d’un journaliste nigérien.
Alors que le soleil brillait encore dans le ciel
Un bruit étrange troubla le silence du pays des hommes intègres
Ce jour là, l’horizon s’est assombri
Ce jour là, la révolution a dévoré son fils
Ce jour là, l’espoir a été assassiné
Ce jour là, la femme est devenue veuve
Les enfants orphelins
Ce jour là, l’Afrique tout entière a pleuré avec ce vieux paysan
C’est ce jour là qu’ils l’ont assassiné
Ils l’ont assassiné parce qu’il s’appelait Sankara le rebelle
Ils l’ont assassiné parce qu’il était l’espoir de tout un continent
C’est ce jour là que la révolution repue du sang de son fils a été sacrifiée sur l’autel de la Rectification
Mais Thomas n’est pas mort
L’Afrique a sanctifié son nom
Il est toujours dans nos cœurs et nos veines
Et ensemble, nous porterons haut l’étendard de la Révolution et de la justice sociale.

Albert Chaibou- Journaliste Nigérien
Lien d’un site qui lui est dédié
Extrait de son discours au sommet de l’OUA à Addis Abéba


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s