Situation confuse à l’Université de Ouagadougou

La situation à l’Université de Ouagadougou reste des plus confuses depuis le début de la grève initiée par le SYNADEC. Pour preuve lisez plutôt ce micro-trottoire réalisé par les Editions Le Pays. Quelques étudiants nous livrent là, l’atmosphère qui règne sur le campus.uo

Alexandre Bakala, 4e année de Physique pure

« La grève perturbe notre concentration »

La grève est plus ou moins suivie par les professeurs, dans la mesure où dans certaines facultés comme à l’UFR/SDS, des professeurs continuent de dispenser leurs cours, tandis que dans les autres, notamment à l’UFR/SH, les cours sont carrément bloqués. Concernant l’UFR/SEA, les cours sont aussi bloqués au niveau des 3e et 4e années, et sont effectifs en 1re et 2e années. Ce matin, nous avons cours avec le seul professeur qui continue de venir. Je ne pense pas que l’année universitaire puisse être invalidée à cause de cette grève, car nous sommes quand même assez avancés dans les cours. Mais il faut reconnaître que cette grève a des impacts assez sérieux sur nos études ; elle perturbe notre concentration. Sinon, je pense qu’il s’agit d’une grève qui est juste, c’est une lutte noble. Du reste, l’on se rend compte qu’ici au Burkina, tant qu’on ne lutte pas, on ne peut pas avoir gain de cause. Je demande surtout aux autorités de penser aux étudiants que nous sommes et mettre un peu d’eau dans leur vin pour que cette grève ait une issue favorable.

Carine Zabda, 1re année d’Histoire

« La situation est inquiétante »

Depuis que la grève a commencé, nous venons tous les jours, mais les professeurs, eux, ne viennent pas. La situation est inquiétante et présentement, nous ne savons que faire. Je ne sais quoi dire de cette grève des professeurs parce qu’ils revendiquent leurs droits et cela est juste. Seulement, il faut aussi penser aux autres. Ce sont les étudiants qui récoltent les pots cassés.

Afiata Ouédraogo, 1re année de Lettres modernes

« Seulement les TD, pas tous les cours »

« Je suis venue à l’université ce matin pour un travail de groupe et le soir, j’ai un TD (NDLR : travail dirigé). Chez nous, ce sont seulement les TD que nous arrivons à faire, pas tous les cours. Mais, nous avons jusqu’à deux professeurs qui ont déjà terminé leur cours et qui ont programmé leurs devoirs. Nous avons un devoir lundi même (NDLR : 27 avril). »

Publicités

Une réponse à “Situation confuse à l’Université de Ouagadougou

  1. c’est avec un grand regret que je suis la grève au sein de l’UO.
    Je suis un ancien étudiant de l’UFR/SEA (PHYSIQUE-PURE).
    Je demande aux autorités burkinabé de surtout prôner le dialogue pour vite trouver une issue favorable afin de sauver l’année.Cette gève est juste et noble,car le metier de l’enseignement est très dure.Il faut que l’état ouvre bien les yeux pour voir plus loin car, on ne souhaite pas,l’année blanche ne fait que mettre un pays en retard et ce sont les enfants des pauvres qui recoltent toujours les pôts cassés.
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s