Université de Ouagadougou: Le gouvernement propose un compromis au SYNADEC!

En réponse au mot d’ordre de grève illimitée lancé par le SYNADEC,  le ministre des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, Joseph Paré, a donné une conférence de presse le jeudi 9 avril 2009, dans la salle de conférences du Service d’information du gouvernement (SIG).

uneimg-38Avec les journalistes, il a surtout été question des réponses que le gouvernement a données à la plate-forme revendicative du Syndicat national autonome des enseignants-chercheurs (SYNADEC). Sur les 21 points que comporte la plate-forme revendicative du SYNADEC,  les deux parties ont pu échanger sur 17 points avant que les négociations ne bloquent.  Le SYNADEC a préféré se retiré  avant l’examen des 4 derniers points, parce qu’il trouvait les propositions de son interlocuteur insuffisantes et dérisoires.

Pour le ministre en charge des Enseignements secondaires, supérieur et de la Recherche scientifique, les réponses données par le gouvernement traduisent l’expression d’une volonté politique. Ces réponses ont d’ailleurs été portées à la connaissance des  premiers responsables  du SYNADEC au cours d’une rencontre tenue avant la conférence de presse.

Avant toute réaction, le syndicat attend d’entrer en possession du document pour mieux l’examiner.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s