Université de Ouagadougou: La Violation des Franchises de trop!

une-lobsComme le naturel qui revient au galop après avoir été chassé, la violence a fait son retour de façon fracassante à l’Université de Ouagadougou . Le 17 juin a été une journée chaude au niveau de ce temple du savoir: les poumons agressés par l’air pollué de gaz lacrymogène quand ce n’est pas une agression pure et simple des forces de sécurité!
Pour contrer (comme si besoin en était !) une marche « pacifique » des étudiants de SEA et de SVT, en direction de la Présidence de l’UO, les autorités ont embastillé l’Université par les forces de l’ordre du dernier degré, gendarmerie et commandos du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) confondus. Motorisés ou avançant en bandes serrées, les uns couvrant les autres, celles-ci se sont données à cœur joie dans la répression de ces pauvres étudiants qui ne demandaient rien d’autre au président que de la précision dans ses réponses à leurs Plate Forme Revendicative.
Fini donc le calme observé sur le campus depuis le début de l’année, en dehors bien sûr des grèves, sans débordements, qui surviennent de temps en temps! Alors qui a fait entrer le loup dans la bergerie? Pourquoi cet excès de violence alors que, quelques jours auparavant, le ministre des Enseignements Secondaires Supérieurs et de la Recherche Scientifique assurait que, « tout baignait » du côté du campus de Zogona lors d’un point de presse?

gdvue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s